Blogue de Cisco Canada
Partagez
tweet

Quelle est la politique en matière d’AVA (apportez votre propre appareil) de votre employeur? Savez-vous s’il en a mis une en œuvre?

- 10 avril 2013 10:35

En janvier, nous avons lancé la campagne Le mode de travail de demain (Future of Work) avec le Globe and Mail, qui trace le profil des entreprises canadiennes qui utilisent la technologie pour tirer leur épingle du jeu et transformer leur façon de faire des affaires. Tout en présentant leur histoire dans les pages du journal, nous voulions aussi connaître votre point de vue. C’est pourquoi nous affichons régulièrement des questions de sondage portant sur les tendances courantes en matière de technologie sur le site Web du Globe and Mail dont nous publierons les résultats au cours des prochains mois. 

Notre première question portait sur la politique en matière d’AVA (apportez votre propre appareil) de votre lieu de travail:

Votre employeur a-t-il mis en œuvre une politique en matière d’AVA?

1)     Oui, mon employeur permet aux employés d’utiliser leurs appareils à des fins professionnelles et personnelles (36 %)

2)     Non, mon employeur défend aux employés d’apporter leurs propres appareils au travail (27 %)

3)     Je ne sais pas (36 %)

J’ai trouvé fort encourageant de constater que le « oui » s’était classé ex æquo au premier rang de ce sondage. Cette réponse reflète les résultats que nous avons signalés dans le premier chapitre de l’étude Cisco Connected World Technology Report en 2012:

  • 90 % des jeunes Canadiens vérifient leur téléphone intelligent dès leur réveil;
  • 63 % des répondants vérifient leurs appareils de façon compulsive au fil de la journée, et lorsqu’ils ne sont pas en train de faire des appels :
    • 90 % d’entre eux téléversent des photos;
    • 87 % d’entre eux vérifient leur page Facebook;
    • 56 % d’entre eux utilisent leur téléphone pour consulter Twitter.

De toute évidence, ces appareils sont en voie de devenir indispensables et il est remarquable de voir que le tiers des Canadiens peuvent utiliser les appareils avec lesquels ils sont le plus familiers au travail.

Toutefois, il semble aussi évident qu’il y a de la confusion parmi les employés sur la question de la politique en matière d’AVA. Le défi que doivent relever tous les directeurs des TI et administrateurs est de donner des directives claires aux employés sur la question des politiques en matière d’AVA à compter de maintenant.

Pourquoi? Car les ordinateurs portables, téléphones intelligents et tablettes sont en voie de s’enraciner profondément dans tous les aspects de nos vies et le milieu de travail de demain doit comprendre des politiques qui accueillent les appareils des employés. L’omniprésence de ces appareils fait en sorte que l’adoption d’une politique en matière d’AVA est inévitable et n’est qu’une question de temps.

L’AVA commence tout juste à faire partie des conversations qu’entretiennent les directeurs des TI et les décideurs du monde des affaires, et il n’est pas surprenant de constater qu’un grand nombre de répondants ne connaissent pas l’avis de leur employeur sur cette question. Toutefois, l’on peut s’attendre à voir ce chiffre chuter de façon spectaculaire au cours des prochaines années.

Répondez à notre question de sondage actuelle sur le site Web du Globe and Mail et revenez faire un tour bientôt pour connaître les résultats.

Tags:
Laisser un commentaire

0 Comments

Partagez
tweet