Blogue de Cisco Canada
Partagez
tweet

Fournisseurs de services canadiens : les dernières prévisions VNI indiquent une augmentation du trafic de données mobiles selon un facteur de 13 d’ici 2017

- 15 février 2013 11:21

Par : Jeffrey Maddox, Vice-président, Ingénierie des systèmes, Ventes aux fournisseurs de services, Cisco Canada

Comme ce fut le cas l’an passé, le Visual Networking Index de Cisco (VNI) donne le compte rendu prévisionnel des statistiques mondiales de trafic de données mobiles pour les cinq prochaines années. Cette année, le VNI nous donne un excellent aperçu de ce que sera le trafic de données mobiles en 2017 et les chiffres sont absolument étonnants.

Mais pourquoi ces statistiques sont-elles importantes?

Vous n’avez pas à chercher bien loin pour comprendre que les Canadiens aiment leurs téléphones intelligents et leurs appareils mobiles. En fait, vous n’avez seulement qu’à regarder le tout récent lancement du nouveau téléphone intelligent Z10 de BlackBerry et vous constaterez l’important battage médiatique dans les médias conventionnels et les différents médias sociaux. Comme les autres appareils déjà sur le marché, ce téléphone se vante d’offrir un écran et une caméra vidéo haute définition qui permettent aux utilisateurs de faire de la vidéoconférence entre eux. Et vous savez quoi? Toute cette vidéo haute définition prend de plus en plus de place en contribuant en grande partie au trafic de données mobiles.

Autrement dit : les fournisseurs de services canadiens doivent être prêts à cette augmentation de la demande.

L’an dernier, la vidéo mobile représentait à elle seule 51 % du trafic mondial de données mobiles; en 2017, elle comptera pour 61 % du trafic et bien que ce chiffre est impressionnant à lui seul, il faut aussi prendre en considération que Cisco prédit que d’ici 2017 le trafic de données mobiles atteindra un rythme annuel de 134 exaoctets.

134 exaoctets! Cela correspond à 134 000 000 000 gigaoctets.

Pour vous donner une idée, si une transcription de tous les mots ayant été parlés depuis toujours avait été faite, cela représenterait seulement 5 exaoctets. Si vous enregistrez tous les réunions en vidéo qui ont eu lieu l’année dernière à travers le monde, cela équivaudrait à 100 exaoctets. C’est difficile à imaginer, mais 134 exaoctets représentent environ l’équivalent de 30 trillions d’images Instagram ou 3 trillions de vidéos YouTube.

À quoi pouvons-nous attribuer l’augmentation du trafic de données mobiles selon un facteur de 13 de 2012 à 2017? Le premier élément à considérer est les utilisateurs mobiles. En 2017, Cisco estime qu’il y aura 5,2 milliards d’utilisateurs mobiles, soit presque un milliard de plus que la quantité d’utilisateurs actuels (4,3 milliards). Ces utilisateurs seront aussi connectés via 10 milliards d’appareils mobiles, incluant plus de 1,7 milliard de connexions machine à machine (M2M) – soit une augmentation de plus de 7 milliards en comparaison avec aujourd’hui.

Ces chiffres auront un impact significatif sur la façon dont les gens se connecteront grâce à leurs appareils mobiles au cours des 5 prochaines années. D’ici là, seulement 2 % du trafic de données mobiles proviendra des combinés conventionnels – les téléphones intelligents, les ordinateurs portables et les tablettes créeront 93 % de l’ensemble du trafic de données mondial. Le 5 % restant proviendra des communications entre machines (M2M).

Afin d’aider à atténuer l’impact de la demande pour l’Internet mobile et pour répondre aux attentes d’augmentation de vitesse moyenne pour les données mobiles, les fournisseurs de services devront réagir en réacheminant le trafic mobile sur des réseaux fixes et Wi-Fi. L’année dernière, 33 % du trafic mobile a été réacheminé vers ces réseaux fixes, bien que nous prévoyons que ce nombre augmente à 46 % d’ici 2017.

Que signifie tout cela au juste? Pour l’utilisateur mobile moyen d’Internet au Canada, ces statistiques sont fascinantes et cela démontre qu’ils vont probablement naviguer sur des connexions plus rapides d’ici cinq ans. Mais pour les fournisseurs de services, le rapport VNI offre une perspective bien différente, celle-ci exige des actions, spécifiquement à mesure que le contenu vidéo haute définition continuera à augmenter le trafic de données mobiles.

Utilisez-vous la vidéo sur votre appareil mobile? Racontez-nous dans l’espace prévu pour les commentaires comment la vidéo mobile affecte votre façon de travailler, de vivre et d’apprendre et quelles sont vos attentes en lien avec cette technologie dans le futur. Vous pouvez aussi laisser vos commentaires sur Facebook et Twitter.

Tags:
Laisser un commentaire

Partagez
tweet