Blogue de Cisco Canada
Partagez
tweet

Pourquoi choisir le Programme des associés aux ventes de Cisco pour démarrer ma carrière

- 28 septembre 2012 12:49

Par Simon Vaillancourt, Ingénieur Système, Cisco Canada

Dans le dernier de trois segments de notre série sur le Programme des associés aux ventes de Cisco (CSAP), Simon Vaillancourt partage son expérience dans le CSAP et la vie post-université. Pour lire les deux premiers blogs de la série, cliquer ici et ici.

À l’automne 2007, j’entreprenais ma dernière session du baccalauréat en génie électrique. Commencées à l’École Polytechnique de Montréal, mes études ont pris quelques détours… incluant deux semestres à l’étranger, un en Espagne et l’autre au Mexique.

Le processus de cinq ans et demi a été vraiment agréable, une expérience enrichissante; la recherche d’emploi devenait imminente alors que j’approchais ce qui semblait une possible partie ennuyante de ma vie : le travail.

J’ai commencé par faire un stage chez ESI Technologies, un partenaire argent de Cisco de la région de Montréal. Pendant l’été, j’ai fait l’expérience de ce que la vie après les études pourrait être. J’ai aussi beaucoup appris en réseautique et à propos de Cisco. Après avoir passé une entrevue pour un stage chez Cisco, on m’a dit de soumettre ma candidature pour un poste permanent une fois mon diplôme obtenu. Quand les postes pour le Programme des associés aux ventes ont été affichés à l’automne 2007, je savais que je devais postuler.

Rentrer au pays à la dernière minute en plein milieu de ma session au Mexique est probablement la meilleure décision impulsive de ma vie! Quelques jours après mon dernier examen en décembre, j’ai appris que j’avais été sélectionné comme ingénieur système associé (ISA) dans le CSAP!

J’ai commencé chez Cisco à l’été 2008, et l’aventure continue depuis ce moment là! Même se rendre a été une aventure puisque ma voiture est tombée en panne en route vers la Caroline du Nord (longue histoire, une vieille coccinelle que j’ai encore!).

Pour quiconque se demande si le CSAP est fait pour vous, n’ayez craintes! Ma formation d’ISA était également divisée entre l’apprentissage des notions en réseautique, en technologies Cisco et en développement personnel et relationnel.

Tout d’abord, le CSAP nous a rapidement mis à jour avec nos connaissances de la technologie : les réseaux d’ordinateur n’était pas exactement le focus de mon bacc (en fait, ce ne l’était pas du tout, sauf un cours à option suivi au Mexique… en espagnol!), mais nous avons reçu toute la formation nécessaire pour acquérir les compétences et certifications de l’industrie nécessaires pour devenir un Ingénieur système accompli chez Cisco.

Ensuite, tout au long de l’année, nous avons pris connaissance des différents produits présents dans le portfolio de Cisco. Pour quiconque commence chez Cisco sans passer par le CSAP, c’est tout un défi de comprendre tout ce qu’on fait à travers nos technologies de réseaux sans frontière, de collaboration et de centre de données.

Finalement, les habiletés personnelles et relationnelles ont été enseignées tout au long du programme de façon à insérer de la variété d’une semaine à l’autre. Nous avons appris les bases de l’étiquette en milieu d’affaire, comment bien présenter et communiquer, comment travailler en ventes, la pertinence en affaires, etc.

Une fois le CSAP terminé en Caroline du Nord, je suis devenu ingénieur système à Ottawa avant d’être transféré à Toronto en 2010. C’était un choix personnel que de déménager à Toronto afin d’habiter dans la même ville que ma femme. L’ouverture et le support reçu tout au long du processus m’ont montré à quel point Cisco prend soin de ses employés en supportant non seulement ma carrière, mais aussi ma vie personnelle.

Pendant les premières années de ma carrière, j’ai rapidement gagné la confiance de mes collègues grâce à la bonne réputation du CSAP à l’intérieur de la compagnie. En peu de temps, j’ai senti que je travaillais à un niveau de productivité similaire à celui d’autres ingénieurs systèmes de mon équipe.

Bref, ma carrière a progressé beaucoup plus rapidement que je l’avais originalement anticipé. Mon travail au jour le jour est intéressant et varié, flexible et en même temps plein de défis. J’ai été récompensé pour avoir été au-delà des attentes et j’ai même été promu en raison de ma bonne performance. C’est motivant de voir qu’on est récompensé quand on travaille fort, et ça donne envie de continuer à se dépasser. Je suis maintenant prêt à attaquer de nouveaux défis dans les prochaines étapes de ma carrière!

Le CSAP est vraiment ce qui m’a permis d’avoir la carrière que j’ai eue jusqu’à maintenant, ça m’a permis de prendre le l’avance et avoir un début de carrière accéléré. Le sort de la suite de ma carrière est maintenant entre mes mains et je dois continuer à apprendre et à me développer pour en faire un succès.

Simon Vaillancourt est ingénieur système chez Cisco Canada. À travers l’organisation des partenaires de Cisco Canada, il supporte au niveau national des partenaires stratégiques dans le domaine des centres de données. Simon a débuté chez Cisco en 2008 via le Programme des associés aux ventes de Cisco et il a travaillé en Caroline du Nord, à Ottawa et à Toronto. Il s’occupe du chapitre canadien du réseau des jeunes en carrière de Cisco, il est trompettiste classique accompli et triathlète amateur ayant complété quatre triathlon de distance Ironman.

Tags:
Laisser un commentaire

Partagez
tweet